was successfully added to your cart.
Category

EDUCATION, PARENTALITE

Le métier de parents : Evolution au fil du temps

By | EDUCATION, PARENTALITE | No Comments

Nous avons vu précédemment :

  • ce que signifiait le mot « éducation »
  • qui éduquait nos enfants
  • et pourquoi apprendre le métier de parent

Mais après tout, qu’est-ce qui a tant changé dans la vie de parent ? Pourquoi nous sentons-nous si désarmés, si mal préparés alors que nos propres parents n’avaient pas l’air de se poser ce genre de questions ?

  1. L’évolution du rôle des femmes dans la société.

Eh oui Mesdames, il fut un temps (que les moins de 20 ans (et ++) ne peuvent pas connaître, pour reprendre la chanson de Charles Aznavour !!) où les femmes n’avaient en majorité comme seules tâches (façon de parler évidemment !) de s’occuper du ménage et des enfants…

Les femmes étaient donc (quasi exclusivement) formées à cela : tenir la maison et élever les enfants.

Qui les « éduquait » ? Leur mère, belle-mère ou grand-mère, bref, celles qui, avant elles, avaient le même rôle. Elles recevaient donc toutes les informations, coutumes en la matière (de l’époque, bien entendu…) et étaient donc mieux armées que nous pour tenir ce rôle.

Il n’est d’ailleurs pas si loin que ça le temps où les filles avaient également des cours de couture ou de tricot dans les écoles, quand ce n’était pas de cuisine ou d’hygiène…

De plus, souvent, les liens familiaux étaient plus resserrés qu’actuellement, et les jeunes mamans pouvaient donc plus facilement demander conseils et aides en cas de besoin, les personnes ressources étant aussi plus disponibles.

Maintenant que les femmes travaillent, leur formation professionnelle a pris le pas sur la formation « familiale », et la transmission d’informations, même si elle reste tout de même réalisée en général par leur mère, est nettement moins poussée ! Surtout que le temps manque cruellement quand on combine toutes les casquettes !

Il est important de préciser que cette évolution est une grande avancée pour la condition féminine, c’est un fait indiscutable, mais en même temps, qui n’a pas entendu cette réflexion masculine si une mère a le malheur de faire remarquer l’accumulation des tâches qui l’attend : «Ah ça, vous avez voulu l’égalité des sexes, maintenant vous voyez ce que c’est  que d’aller travailler ! ». Evidemment, ce genre de personnage ne précise pas que lui, quand il rentre du boulot, il se jette dans le fauteuil en regardant la télé et ne s’occupe de rien d’autre !!

 

  1. L’éloignement des familles

Nos modes de vie ont fondamentalement changé depuis plusieurs décennies, et, les gens voyageant de plus en plus, il n’est pas rare de vivre (très) éloignés de ses parents, de sa famille.

Il s’agit donc d’une perte de lien et de personne ressource, qui est bien rarement compensée par d’autres personnes, connaissances autres que familiales.  En effet, les nouvelles technologies amènent les gens à vivre de plus en plus reclus chez eux, sans même connaître leurs voisins directs !

Nous nous retrouvons de ce fait très souvent seul(e) pour élever nos enfants.

 

  1. Et les papas dans tout cela ?

Eh bien, le rôle des papas a aussi changé du coup !

A l’inverse des mamans, eux qui ne s’occupaient (en général) presqu’exclusivement que de leur travail, ce sont vus assignés de nouvelles tâches !

Ils ont découvert le métier de « papa » !!

En effet, vu le peu de temps qu’il reste aux dames pour s’occuper de tout (ménage, enfants, boulot,…) il a bien fallu que ces messieurs s’y mettent !

C’est assez marrant de remarquer les changements  d’attitude des papas au fil des générations ! Là où au début la société regardait de travers un homme qui s’occupait de ses enfants, de plus en plus de papas trouvent cela tout à fait naturel de s’occuper des enfants ou du ménage, et de partager les différentes tâches avec la maman (même si les statistiques remarquent encore une différence à ce niveau… mais on ne change pas un modèle datant de plusieurs siècles en quelques décennies !)

Un bel exemple concret de cette transition difficile est la réflexion encore toute récente de ma belle-mère (déjà très âgée il est vrai), qui était choquée d’entendre mon mari lui dire qu’il n’était pas rare qu’il passe l’aspirateur, s’occupe du lave-vaisselle, ou donne le bain aux enfants… Pour elle, ces tâches devaient être réservées aux mamans uniquement (même si elles travaillaient). Un homme ne devait pas avoir à s’occuper de cela !! Vous imaginez ma tête (heureusement, elle ne l’a pas dit devant moi…) ??

 

  1. Les familles monoparentales

Eh oui, non seulement nous n’avons plus autant de liens avec nos parents ou grands-parents, mais en plus, il arrive bien souvent que l’on se sépare de son conjoint.

On se retrouve alors seul(e), papa ou maman, à devoir tout gérer : boulot, enfant, ménage (ne parlons même pas des loisirs car ils deviennent alors quasi inexistants !)

Nous ne pouvons alors même plus nous appuyer sur l’autre, et il n’est pas toujours facile de retrouver une nouvelle âme sœur dans ces circonstances …

 

  1. La contraception, etc…

Auparavant, il n’était pas question de choisir d’avoir un enfant ou pas, ni quand… il venait, un point c’est tout, la nature était ainsi faite ! Et les parents devaient s’en accommoder…

Actuellement, il est naturel de choisir le moment où l’on désire avoir un enfant (même si mère nature a encore son mot à dire !!), et le nombre d’enfants que l’on souhaite.

Cela peut paraître anodin, mais change beaucoup le regard que l’on porte sur nos enfants, et la manière dont nous les éduquons : il s’agit d’enfants désirés, depuis longtemps parfois (soit que l’on retarde sa venue pour des raisons économiques, le temps de faire ses études, de trouver un travail, une maison,… soit au vu des difficultés rencontrées pour concevoir son enfant, Procréation Médicalement Assistée par exemple)

On souhaite donc lui accorder plus d’attention (trop ?), d’amour, lui offrir tout ce dont il a besoin, lui donner les meilleures chances de réussite,…

Mais quel est l’impact d’une telle attitude sur l’éducation de notre enfant ??

On voit d’ailleurs actuellement une tendance de certains parents à revenir en arrière, à délaisser la contraception, à avoir plusieurs enfants (les familles nombreuses reviennent à la mode), sans les « programmer », à laisser dame nature faire son travail.

Chaque couple doit pouvoir rester maître de ses choix pour créer la famille qui lui correspond le mieux… tant que c’est encore possible ! C’est une réflexion à avoir avec son conjoint au moment de vouloir fonder une famille, car rien n’est plus malheureux que d’entendre l’autre dire « De toutes façons, moi, je ne voulais pas (tant) d’enfants, c’est juste pour te faire plaisir, c’est toi qui les voulais… »

Même dans notre société de consommation actuelle, on ne devrait jamais décider d’avoir un enfant comme on achète une tranche de jambon !!

 

Maintenant que l’on a compris pourquoi le métier de parents a évolué au fil du temps, il nous faut savoir quels sont les différents modèles éducatifs à notre disposition, et choisir le plus approprié !

L’éducation c’est quoi ? Pourquoi apprendre le métier de parents ?

By | EDUCATION, PARENTALITE | No Comments
  1. Que veut vraiment dire le mot « éducation » ?

L’éducation peut être définie comme un apprentissage, un développement des facultés non seulement intellectuelles mais aussi morales et physiques, ainsi que les moyens pour y parvenir et les résultats de cette activité.

Eduquer un enfant,

Ce n’est donc pas :

  • comme on le disait autrefois, le « dresser »
  • ou « le faire obéir »
  • ou encore uniquement lui inculquer toutes les matières scolaires
  • ou le sens de la compétition

Mais plutôt :

  • « l’élever », au sens de lui faire atteindre un point plus haut, que ce soit au niveau des connaissances, du comportement, etc…
  • l’accompagner pour lui permettre d’évoluer.
  • le faire progresser dans tous les domaines.

 

  1. Qui éduque nos enfants ?

Quand on y regarde d’un peu plus près, et d’après notre définition, on se rend compte qu’en réalité un grand nombre de personnes « éduquent » nos enfants, à des degrés divers…. :

  • Nous, les parents bien évidemment
  • Les professeurs qu’ils vont rencontrer tout au long de leur parcours scolaire
  • Les nounous, gardiennes lorsqu’ils sont plus petits
  • Les éducateurs, animateurs, que ce soit à l’école ou dans des groupes sportifs ou autres
  • Notre famille : grands parents, frères et sœurs, cousins, oncles et tantes,…
  • Leurs amis, connaissances
  • Nos amis, connaissances
  • Les médecins et professionnels de la santé
  • Etc…

Mais l’éducation peut aussi être donnée via :

  • la télévision,
  • internet,
  • les réseaux sociaux,…

En résumé, on peut dire que tout ce qui interagit avec notre enfant lui donne une petite part « d’éducation », et le fait évoluer.

 

Evidemment, ce que nous désirons tous, nous, comme parents, c’est de donner la meilleure éducation à nos enfants.

En effet, si on le laisse livré à lui-même, vu le nombre d’intervenants que l’on vient de lister, l’enfant va forcément apprendre, progresser… mais comment ? Un enfant qui ne fait que regarder la télévision ou jouer à des jeux vidéos violents va acquérir un comportement… mais lequel ???

Si on privilégie uniquement l’aspect « connaissances » et qu’on néglige l’aspect comportement, sentiments, que deviendra notre enfant ?

L’éducation est donc un « tout », dont nous ne pouvons négliger aucun aspect.  C’est un juste équilibre à trouver entre le savoir, le savoir-faire et le savoir-être.

 

  1. Pourquoi apprendre le métier de parents ?

Une grande majorité de personnes  est d’accord pour dire que le métier de parents est sans doute le plus important au monde, puisque nos enfants seront les adultes de demain…

Il est pourtant stupéfiant de voir que la société nous octroie automatiquement  le titre de « parent » dès la naissance de notre enfant, et attend de nous que nous sachions tout, comme si nous étions programmés pour cela, que nous avions reçu toute « l’éducation  de parents » (tiens, revoilà notre terme éducation !) : savoir, savoir-faire et savoir-être sur ce sujet pourtant si vaste…

Je me rappellerai toujours le moment où je suis rentrée de la maternité avec ma fille sous le bras : d’un coup, j’ai senti tout le poids de cette responsabilité de « parent » tomber sur moi ! Et surtout cette solitude, qui fait que nous devons nous débrouiller seul(e) pour gérer ce petit être qui attend tout de nous, dont la vie dépend entièrement de nous.  Je retiens toujours cette anecdote quand mon mari parut étonné que je ne savais pas comment m’y prendre pour habiller bébé, si je devais lui racheter des habits plus grands et quand ? Fallait-il acheter des vêtements plus chauds, plus froids, mais elle va grandir si vite (ou pas ?!), quelle taille prendre ? etc…  Cela peut paraître idiot, mais jusque-là je n’étais habituée qu’à gérer pour moi-même tous ces aspects purement pratiques (et je ne grandis plus depuis longtemps!)

Etre parent, c’est non seulement gérer tous les aspects purement pratiques du quotidien (nourriture, santé, sommeil, habits, activités,…) mais aussi donner une orientation, guider notre enfant vers les valeurs que nous voudrions qu’il développe (et qui peuvent varier en fonction de notre culture).

Il est donc déjà primordial de se poser la question de ce que l’on désire pour notre enfant, et évidemment de se demander si cette « éducation » lui permettra d’être adapté à sa future vie d’adulte, à la société dans laquelle il va vivre…

Quoi qu’il en soit, ne vous inquiétez pas, car vous allez trouver ici tout le soutien et les informations dont vous aurez besoin tout au long de votre vie de parent, car évidemment, il est nécessaire de se former constamment pour réagir correctement tout au long de l’évolution de votre enfant, de bébé à jeune adulte !

Mais allons d’abord voir ce qui a changé dans le métier de parents au fil du temps, car après tout, me direz-vous, il y a des parents et des enfants depuis que les Hommes sont sur terre !

Nous irons ensuite découvrir les différents types d’éducation qui existent, en nous limitant aux plus courants bien entendu.