was successfully added to your cart.
ARTICLES ENFANTS

Quand un cauchemar s’invite dans la nuit de votre enfant…

By 5 novembre 2018 No Comments

 

cauchemar

Cette nuit, vers 1h30, un cauchemar de mon petit garçon de 5 ans m’a réveillée en sursaut car il  a commencé à hurler “Maman ! Maman…..!!!”

Il s’était réfugié dans la salle de bain et pleurait à chaudes larmes…

“Maman, j’ai peur, j’ai fait un cauchemar, là… dans ma chambre !”

Quand je lui ai demandé quel était ce vilain rêve, il m’a montré l’autocollant d’un beau soleil souriant qui se trouve sur son plafond depuis sa naissance, et m’a expliqué qu’il était méchant et voulait le manger…

  • 1er essai :

Comme il avait vraiment l’air terrifié par son cauchemar, j’ai donc détaché l’autocollant croyant que cela allait apaiser sa peur

Mais non, il restait les rayons du soleil qu’il a fallu également retirer !

Voilà ! c’est réglé, maintenant tu peux te rendormir calmement, lui ai-je dit. Le vilain soleil n’est plus là ! Je le prends avec moi tu n’as plus rien à craindre.

Mais mon petit bonhomme s’est remis à pleurer, encore et encore… il regardait toujours dans la direction du fameux autocollant, et n’arrivait pas à se rassurer.

Que faire alors ??

  • 2ème essai :

Je me suis assise sur son lit et l’ai pris dans mes bras pour un gros câlin. Ensuite, je lui ai raconté une histoire : il va partir au pays des rêves, retrouver sa petite cousine avec laquelle il aime tant jouer. Il y a là des fées, et ce pays est protégé des cauchemars par une grosse bulle ! Ils vont bien s’amuser avec les petits lutins qui vivent dans des champignons, etc…

Allez, vite sous ta couette pour partir dans ce pays merveilleux ! Je l’ai mis dans son lit et suis partie me coucher…

5 minutes après, mon fils courait à nouveau dans la salle de bain ! C’était raté… le vilain cauchemar était toujours là !

  • 3ème essai :

Voyant qu’il ne parvenait pas à se rendormir seul dans sa chambre, j’ai alors décidé de rester près de lui jusqu’à ce qu’il s’endorme

Je me suis d’abord mise tout près de lui, et lui ai donné bisous et câlins pour le rassurer. J’ai gardé ma tête contre la sienne tout un moment…

Après quelques instants, je me suis relevée, tout en continuant à lui caresser la tempe du bout des doigts pour le réconforter et le calmer.

Il s’est mis en position de dodo : pouce en bouche et l’autre main qui tourne une mèche de ses cheveux…

J’ai gardé le silence… Petit à petit, j’ai commencé à reculer d’un pas, puis d’un autre pas, m’éloignant petit à petit de son lit vers la porte de la chambre… très lentement. Mon fils ouvrait un œil pour vérifier que j’étais toujours là, puis le refermait.

Quand j’était presque hors de sa chambre, il s’est relevé d’un bond et a voulu recommencer à pleurer !

Alors je lui ai dit calmement, tout en restant près de la porte, que j’étais restée longtemps près de lui et qu’il avait bien vu qu’il n’y avait plus rien à craindre, tout était calme, plus de cauchemar, et qu’il pouvait s’endormir à présent. J’allais aussi me coucher, je laisserai sa porte ouverte pour le rassurer, j’étais tout près de lui. Mais à présent j’avais froid et était également fatiguée, et j’allais dormir, comme lui…

Je craignais qu’il ne recommence (encore !) à pleurer, mais il m’a fait un petit signe de la main, comme s’il était d’accord avec moi cette fois-ci.

Et là, nous avons enfin pu terminer notre nuit ! Il était 3h30…

Heureusement, mon fils ne fait pas souvent un tel cauchemar !!

 Vidéo explicative sur le cauchemar et la terreur nocturne ici…

 

cauchemar et terreur nocturne

PS : Le cauchemar a souvent lieu dans la seconde phase de sommeil, ce qu’on nomme le sommeil paradoxal. Tandis que dans la première partie de la nuit, l’enfant fait plutôt des “terreurs nocturnes”. A ce moment-là, il crie aussi, mais en réalité, il n’est pas éveillé, il est même dans son sommeil profond, contrairement aux périodes de cauchemars. Il faut alors juste le rassurer par votre présence, le ramener dans son lit s’il en est sorti, sans le réveiller. Le lendemain, il ne se souviendra plus de rien…

Pour tout savoir sur les nuits de votre enfant, consulter le dossier complet sur le sommeil ici !

 

Leave a Reply


Rejoignez nous... abonnez vous à notre newsletter!


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.